L'état d'urgence a été déclaré dans ces deux Etats, mais aussi dans la ville de La Nouvelle-Orléans (Louisiane), dévastée en 2005 par l'ouragan Katrina. Les autorités de La Nouvelle-Orléans ont encouragé les personnes qui vivent en dehors du système de digues de la ville à évacuer les lieux. Formé lundi au sud de la Floride, près de l'archipel des Keys, Gordon se trouvait mardi à 03h00 GMT (05h00 en Belgique) à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Biloxi (Mississippi), selon le Centre national des ouragans (NHC).

La tempête se déplaçait vers le nord-ouest, agitée par des vents soufflant à 110 km/h en moyenne, avec des pointes à près de 130 km/h en son centre. L'alerte ouragan décrétée entre l'embouchure de la rivière aux Perles (Pearl River) - à la frontière entre les Etats de Louisiane et du Mississippi - et la frontière entre l'Alabama et la Floride était maintenue.

Une seconde tempête tropicale, Florence, s'est renforcée en haute mer, passant en ouragan de catégorie 2, avec des vents atteignant 160 km/h en moyenne, mais ne menace pour le moment aucune terre habitée.

L'état d'urgence a été déclaré dans ces deux Etats, mais aussi dans la ville de La Nouvelle-Orléans (Louisiane), dévastée en 2005 par l'ouragan Katrina. Les autorités de La Nouvelle-Orléans ont encouragé les personnes qui vivent en dehors du système de digues de la ville à évacuer les lieux. Formé lundi au sud de la Floride, près de l'archipel des Keys, Gordon se trouvait mardi à 03h00 GMT (05h00 en Belgique) à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Biloxi (Mississippi), selon le Centre national des ouragans (NHC). La tempête se déplaçait vers le nord-ouest, agitée par des vents soufflant à 110 km/h en moyenne, avec des pointes à près de 130 km/h en son centre. L'alerte ouragan décrétée entre l'embouchure de la rivière aux Perles (Pearl River) - à la frontière entre les Etats de Louisiane et du Mississippi - et la frontière entre l'Alabama et la Floride était maintenue. Une seconde tempête tropicale, Florence, s'est renforcée en haute mer, passant en ouragan de catégorie 2, avec des vents atteignant 160 km/h en moyenne, mais ne menace pour le moment aucune terre habitée.