L'Institut flamand a relevé la température record de 22,9° au large de la Côte belge. Le précédent record de 22,1° datait de 2006. La température moyenne atteignait 20,4°, soit un demi-degré de plus que l'an passé. "La température de l'eau de mer le long des plages pourrait être encore plus élevée mais notre navire ne peut la mesurer", souligne Jan Seys du VLIZ.

L'Institut flamand a relevé la température record de 22,9° au large de la Côte belge. Le précédent record de 22,1° datait de 2006. La température moyenne atteignait 20,4°, soit un demi-degré de plus que l'an passé. "La température de l'eau de mer le long des plages pourrait être encore plus élevée mais notre navire ne peut la mesurer", souligne Jan Seys du VLIZ.

La Mer du Nord s'est déjà réchauffée de 1,67° ces 45 dernières années, ce qui se fait ressentir sur la faune. Les espèces de mer froide, telles que le cabillaud, migrent vers des régions plus froides tandis que les espèces d'eau chaude, comme le calmar, le rouget, la sardine, l'anchois et le bar, sont attirées par la Mer du Nord.

L'Institut flamand a relevé la température record de 22,9° au large de la Côte belge. Le précédent record de 22,1° datait de 2006. La température moyenne atteignait 20,4°, soit un demi-degré de plus que l'an passé. "La température de l'eau de mer le long des plages pourrait être encore plus élevée mais notre navire ne peut la mesurer", souligne Jan Seys du VLIZ.L'Institut flamand a relevé la température record de 22,9° au large de la Côte belge. Le précédent record de 22,1° datait de 2006. La température moyenne atteignait 20,4°, soit un demi-degré de plus que l'an passé. "La température de l'eau de mer le long des plages pourrait être encore plus élevée mais notre navire ne peut la mesurer", souligne Jan Seys du VLIZ.La Mer du Nord s'est déjà réchauffée de 1,67° ces 45 dernières années, ce qui se fait ressentir sur la faune. Les espèces de mer froide, telles que le cabillaud, migrent vers des régions plus froides tandis que les espèces d'eau chaude, comme le calmar, le rouget, la sardine, l'anchois et le bar, sont attirées par la Mer du Nord.