L'été dernier, les températures en Europe ont atteint des records, dont 46 degrés dans le sud de la France. Selon des recherches publiées dans la revue Geophysical Research Letters, de telles journées exceptionnellement chaudes sont de plus en plus fréquentes. Depuis les années 1950, le nombre de journées extrêmement chaudes a triplé et les étés sont devenus plus chauds. "Même à l'échelle régionale, nous constatons que les tendances sont beaucoup plus fortes que ce que nous aurions pu imaginer en raison de la variabilité naturelle", explique Ruth Lorenz, climatologue à l'Éco...