La dépression très active à l'origine de cette forte tempête de neige était attendue depuis plusieurs jours, rapporte le SciencePost. Les prévisions météo avaient prédit un évènement particulièrement puissant sur l'île au nord de l'Europe.

Des vents violents allant de 120 à 150 km/h ont été mesurés sur l'île au moment de la tempête. Une valeur extrême de 255,6 km/h a même été mesurée à Skálafell.

En plus du vent, les habitants ont subi de fortes précipitations de neige, ce qui a littéralement transformé le paysage. "Sur une large partie nord du pays, les rafales tempétueuses venues de l'Arctique ont apporté une couche de 1 à 2 mètres", affirme le SciencePost.

Les vidéos et photos partagées sur les réseaux sociaux témoignent du caractère assez exceptionnel de la tempête, même si le pays est habitué aux conditions météorologiques extrêmes.

La dépression très active à l'origine de cette forte tempête de neige était attendue depuis plusieurs jours, rapporte le SciencePost. Les prévisions météo avaient prédit un évènement particulièrement puissant sur l'île au nord de l'Europe.Des vents violents allant de 120 à 150 km/h ont été mesurés sur l'île au moment de la tempête. Une valeur extrême de 255,6 km/h a même été mesurée à Skálafell.En plus du vent, les habitants ont subi de fortes précipitations de neige, ce qui a littéralement transformé le paysage. "Sur une large partie nord du pays, les rafales tempétueuses venues de l'Arctique ont apporté une couche de 1 à 2 mètres", affirme le SciencePost. Les vidéos et photos partagées sur les réseaux sociaux témoignent du caractère assez exceptionnel de la tempête, même si le pays est habitué aux conditions météorologiques extrêmes.