Ces algues et déchets proliféraient dans les lagunes polluées du quartier, selon la presse brésilienne de lundi, notant que la promesse de les décontaminer présente dans le cahier des charges des JO n'a pas été tenue par les autorités.

"La situation est chaotique", a expliqué le biologiste Mario Moscatelli au quotidien O Globo.

"Le système lagunaire, envasé, est en train de mourir. Nous sommes proches d'un échec à moins de 100 jours des Jeux. Les autorités devront prier pour qu'au mois d'août il ne pleuve pas et qu'il y ait pas de grosses vagues. Le risque de subir une humiliation pendant les Jeux est dans les mains de la nature".

Ces algues et déchets proliféraient dans les lagunes polluées du quartier, selon la presse brésilienne de lundi, notant que la promesse de les décontaminer présente dans le cahier des charges des JO n'a pas été tenue par les autorités. "La situation est chaotique", a expliqué le biologiste Mario Moscatelli au quotidien O Globo. "Le système lagunaire, envasé, est en train de mourir. Nous sommes proches d'un échec à moins de 100 jours des Jeux. Les autorités devront prier pour qu'au mois d'août il ne pleuve pas et qu'il y ait pas de grosses vagues. Le risque de subir une humiliation pendant les Jeux est dans les mains de la nature".