Il s'agit de la canicule la plus mortelle depuis deux décennies. La plupart des victimes sont à déplorer dans les États du sud de l'Inde, Andhra Pradesh et Telangana, où le mercure est monté à 45 degrés dans certaines régions ces derniers jours. Le nombre de morts s'élève à 1.979 dans les deux États.

De nombreux habitants des États d'Orissa, Madhya Pradesh et Gujarat ainsi que de la capitale New Delhi ont aussi succombé à la chaleur. Des précipitations sont attendues à Andhra Pradesh et Telangana, mais les météorologues prévoient toutefois que la vague de chaleur se poursuivra pendant au moins deux jours.

>>>Voir En images : l'Inde assommée par une vague de chaleur

Il s'agit de la canicule la plus mortelle depuis deux décennies. La plupart des victimes sont à déplorer dans les États du sud de l'Inde, Andhra Pradesh et Telangana, où le mercure est monté à 45 degrés dans certaines régions ces derniers jours. Le nombre de morts s'élève à 1.979 dans les deux États. De nombreux habitants des États d'Orissa, Madhya Pradesh et Gujarat ainsi que de la capitale New Delhi ont aussi succombé à la chaleur. Des précipitations sont attendues à Andhra Pradesh et Telangana, mais les météorologues prévoient toutefois que la vague de chaleur se poursuivra pendant au moins deux jours.>>>Voir En images : l'Inde assommée par une vague de chaleur