Grande enquête scientifique et citoyenne sur la qualité de l'air en Flandre

L'université d'Anvers, la société flamande pour l'environnement (Vlaamse Milieumaatschappij) et le quotidien De Standaard lancent une grande enquête scientifique et citoyenne sur la qualité de l'air en Flandre, via le projet "CurieuzeNeuzen Vlaanderen".

© Belga

Il s'agit de la plus grande étude jamais menée au nord du pays sur le sujet. Quelque 20.000 familles, entreprises, associations et écoles se sont portées volontaires pour mesurer la qualité de l'air dans leur rue.

"En mesurant le dioxyde d'azote (produit notamment par les moteurs automobiles, NDLR), nous aurons un bon aperçu de l'impact du trafic sur la qualité de l'air", explique le professeur à l'Université d'Anvers Filip Meysman, qui dirige l'étude.

Il s'agit de la plus grande étude jamais menée au nord du pays sur le sujet. Quelque 20.000 familles, entreprises, associations et écoles se sont portées volontaires pour mesurer la qualité de l'air dans leur rue.

"En mesurant le dioxyde d'azote (produit notamment par les moteurs automobiles, NDLR), nous aurons un bon aperçu de l'impact du trafic sur la qualité de l'air", explique le professeur à l'Université d'Anvers Filip Meysman, qui dirige l'étude.

Chaque participant recevra les résultats obtenus lors de l'analyse de sa propre éprouvette, lui permettant d'évaluer la qualité de l'air de son environnement proche. Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu'au 20 mars sur le site web du projet: https://curieuzeneuzen.be/.

Lees meer...