Le principe est simple : en s'inscrivant sur foodwe.org, les professionnels du secteur de l'alimentation (supermarchés, producteurs, criées, restaurants,...) peuvent poster leurs invendus alimentaires toujours propres à la consommation humaine.

Les associations caritatives ou citoyennes signalent ensuite leur intérêt pour le don et vont le récupérer sur place. Si ces derniers temps diverses initiatives ont été prises tant aux niveaux européen que régional ou communal pour favoriser le transfert des invendus alimentaires vers les organisations caritatives et autres banques alimentaires, il n'existait jusqu'à présent aucune plate-forme pour faciliter la logistique de ces dons en Belgique.

Foodwe est pour l'instant totalement gratuit. "Le projet a vu le jour parce que nous estimions qu'il fallait le faire, c'était une vision sociale, à l'opposé d'une vision économique", affirme son fondateur, Olivier Neufkens. Néanmoins, "l'entreprise sans but lucratif" devra trouver les moyens de couvrir ses frais de fonctionnement et n'exclut pas à terme que les producteurs financent ce service qui leur évitera de lourds coûts de recyclage.

A peine lancée, la plate-forme Foodwe peut déjà compter sur l'importateur de fruits Special Fruit SA. L'ASBL 'Les Petits Riens' s'est également déjà inscrite."Le projet correspond parfaitement à notre mode de fonctionnement et devrait nous permettre de réaliser des économies importantes sur nos achats de denrées alimentaires", soutient son directeur général, Julien Coppens.