En images: Pékin avec et sans pollution

En images: Pékin avec et sans pollution
© REUTERS

La concentration de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2.5), particulièrement dangereuses car elles pénètrent profondément dans les poumons, a atteint les 80,6 microgrammes par m3 en moyenne journalière en 2015.

Un niveau huit fois supérieur au seuil de 10 microgrammes recommandé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour une exposition moyenne sur l'année.

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS

Pékin avec et sans pollution © REUTERS