En images : La Chine, pays des scandales sanitaires et environnementaux

En images : La Chine, pays des scandales sanitaires et environnementaux
De la mélamine retrouvée dans du lait maternisé entraîne la mort de six nourrissons en Chine et en contamine près de 300 000. Utilisée frauduleusement dans l'industrie alimentaire pour faire monter artificiellement le taux de protéine, la mélamine est un composant chimique toxique qui rentre dans la composition de plastiques et de fertilisants. La fraude, organisée à grande échelle, met en cause 22 sociétés laitières chinoises. © Reuters

Mars 2008: du lait à la mélamine © Reuters

De la mélamine retrouvée dans du lait maternisé entraîne la mort de six nourrissons en Chine et en contamine près de 300 000. Utilisée frauduleusement dans l'industrie alimentaire pour faire monter artificiellement le taux de protéine, la mélamine est un composant chimique toxique qui rentre dans la composition de plastiques et de fertilisants. La fraude, organisée à grande échelle, met en cause 22 sociétés laitières chinoises.

Février 2011: du riz au cadmium © Reuters

La presse chinoise révèle que pas moins de 10% du riz produit en Chine contiendrait des doses de cadmium supérieures aux normes acceptables (0,2 mg par kg). Le taux monterait même jusqu'à 60% dans certaines régions du pays. Le cadmium est un métal lourd probablement issu de la pollution industrielle des fleuves et cours

Décembre 2011: la rivière rouge du Henan © Reuters

A Luoyang, dans la province du Henan (nord de la Chine), la rivière Jian vire au rouge sang après une pollution due à deux ateliers de teinture clandestins. La rivière a pris cette teinte après que les produits de teinture ont été déversés dans le réseau municipal de collecte des eaux pluviales. Les autorités ont décrété la fermeture de ces ateliers et leur démantèlement.

Mars 2012: la rivière jaune du Zhejiang © Reuters

Changement de couleur! Les rivières Baiyang et Daqubang, dans la province du Zhejiang (sud-est), deviennent jaune-orange en mars 2012. Selon des scientifiques, ce ne sont pas la boue ou le sable qui ont coloré l'eau, mais bien la pollution industrielle et en particulier des rejets de fer. Les habitants de la région ont depuis surnommé le cours d'eau "la rivière jaune" ou la "rivière jus d'orange".

Mai 2012: des choux au formol © Reuters

Selon la presse, des dizaines de marchands de légumes de la province agricole du Shandong utilisent des produits chimiques pour maintenir la fraîcheur de leurs choux jusqu'à ce qu'ils parviennent sur les marchés. Le formaldéhyde, ou formol, est un liquide utilisé couramment pour préserver des spécimens de laboratoires ou pour embaumer les corps. Cette substance peut être mortelle si elle est ingérée en trop grande quantité.

Juin 2012: un nuage jaune sur Wuhan © Reuters

La ville de Wuhan, dans le centre du pays, se retrouve plongée dans un épais nuage jaunâtre, ce qui provoque de nombreuses rumeurs et inquiétudes chez les habitants. Les autorités ont affirmé que la pollution trouvait son origine dans des feux de paille agricoles. L'explication n'a, semble-t-il, pas convaincu, puisque les habitants se sont rués sur les masques filtrants.

Octobre 2012: Ningbo dit non à la pollution © Reuters

La pression de la rue est parvenue à faire plier les autorités à Ningbo, dans l'est de la Chine. Celles-ci ont suspendu un projet d'implantation d'une unité de production de paraxylène (PX), réputé dangereux et cancérigène. Ce sont les classes moyennes, et notamment les étudiants et les femmes, qui se sont mobilisées lors de ces manifestations.

Janvier 2013: la pollution atmosphérique en question © Reuters

A Pékin, les dirigeants du Parti communiste réunis pour la session annuelle du parlement ont promis des mesures contre la pollution atmosphérique, en réponse à une opinion publique de plus en plus inquiète et indignée. La capitale chinoise a atteint en janvier des niveaux de densité de particules 40 fois supérieurs aux limites de dangerosité établies par l'OMS, avec un lourd bilan en termes de santé publique et d'activité économique.

Mars 2013: des cadavres de cochons envahissent Shanghai © Reuters

La ville la plus peuplée de Chine fait face depuis plusieurs jours à un afflux de milliers de cadavres de porcs, repêchés dans le fleuve Huangpu. Au total, 5916 porcelets et cochons adultes ont été collectés, selon le gouvernement de la ville. Après avoir analysé des échantillons d'eau, les autorités ont affirmé que les résultats obtenus étaient "normaux", ce qui suscite le scepticisme de nombreux habitants de la mégalopole.