Une aubaine pour les chouettes chevêches et effraies qui se régalent et pondent dès lors davantage, explique l'organisation environnementale.

Les chouettes chevêche et effraie pondent généralement cinq oeufs mais cette année, Natuurpunt a déjà découvert des couvées de six oeufs pour les premières et même de sept pour les secondes. Les jeunes quittent en outre déjà le nid, soit au moins un mois plus tôt que la normale.

Ces oisillons mangent en moyenne cinq souris par nuit. "Avec sept jeunes, les parents, qui ne commencent à chasser qu'à partir de 23h00 quand la nuit est tombée, doivent ramener au moins 45 proies pour satisfaire les besoins de toute la famille. Si l'offre de campagnols reste aussi bonne qu'actuellement, une deuxième série d'oeufs pourrait être pondue", se réjouit Natuurpunt.

Les autres espèces de chouettes sont plus ardues à surveiller, précise Natuurpunt, car elles se reproduisent dans les arbres et non dans un nid. Une tendance à la hausse a toutefois été notée ces dernières années pour les hiboux moyen-duc et la chouette hulotte. L'année 2019 s'annonce semblable aux autres pour cette dernière.