Les jeunes venaient de toute la Belgique. Ils ont été mobilisés par RedFox, le mouvement de jeunesse du PTB. Ils avaient déployé une grande banderole portant le message "Ton profit tue notre planète: Arrêtez d'investir dans les énergies fossiles". Les jeunes s'étaient déguisés comme les personnages de la série "La Casa de papel", en combinaison blanche avec des masques du peintre Salvador Dalí.

RedFox estime que si la BNP veut se présenter comme une banque écologique, elle doit tout du moins cesser d'investir dans les énergies fossiles. Selon le Scan des banques réalisé par différentes organisations et disponible en ligne, le groupe est dans son ensemble le cinquième investisseur mondial en énergies fossiles et sa branche belge la banque la moins durable du pays. En 2017, cette dernière a à elle seule investi plus de 30 milliards d'euros dans les énergies fossiles.

"BNP Paribas Fortis a par exemple signé une pétition pour le climat - "Sign for My Future" - mais on trouve ça assez hypocrite", dénonce Jos D'Haese, porte-parole de RedFox. "On est d'accord que l'Etat doit prendre des mesures, mais la banque doit d'abord se regarder elle-même et commencer à prendre des mesures. Elle doit progressivement mettre fin à ses investissements dans les énergies fossiles en les faisant basculer vers les énergies renouvelables. Presque toutes les banques en Belgique ont encore des larges fonds dans les énergies fossiles, dans des industries très polluantes..."

Il relève aussi que les 300 plus grandes entreprises belges sont responsables de 40% des émissions de CO2. RedFox exige aussi des normes d'émission contraignantes pour les grandes entreprises, combinées à la gratuité des transports publics et à l'absence de taxe sur le CO2, afin que la facture ne soit pas transmise aux gens ordinaires.

Les jeunes venaient de toute la Belgique. Ils ont été mobilisés par RedFox, le mouvement de jeunesse du PTB. Ils avaient déployé une grande banderole portant le message "Ton profit tue notre planète: Arrêtez d'investir dans les énergies fossiles". Les jeunes s'étaient déguisés comme les personnages de la série "La Casa de papel", en combinaison blanche avec des masques du peintre Salvador Dalí. RedFox estime que si la BNP veut se présenter comme une banque écologique, elle doit tout du moins cesser d'investir dans les énergies fossiles. Selon le Scan des banques réalisé par différentes organisations et disponible en ligne, le groupe est dans son ensemble le cinquième investisseur mondial en énergies fossiles et sa branche belge la banque la moins durable du pays. En 2017, cette dernière a à elle seule investi plus de 30 milliards d'euros dans les énergies fossiles. "BNP Paribas Fortis a par exemple signé une pétition pour le climat - "Sign for My Future" - mais on trouve ça assez hypocrite", dénonce Jos D'Haese, porte-parole de RedFox. "On est d'accord que l'Etat doit prendre des mesures, mais la banque doit d'abord se regarder elle-même et commencer à prendre des mesures. Elle doit progressivement mettre fin à ses investissements dans les énergies fossiles en les faisant basculer vers les énergies renouvelables. Presque toutes les banques en Belgique ont encore des larges fonds dans les énergies fossiles, dans des industries très polluantes..." Il relève aussi que les 300 plus grandes entreprises belges sont responsables de 40% des émissions de CO2. RedFox exige aussi des normes d'émission contraignantes pour les grandes entreprises, combinées à la gratuité des transports publics et à l'absence de taxe sur le CO2, afin que la facture ne soit pas transmise aux gens ordinaires.