Aux côtés des tables basses en kit et des reproductions standardisées du portrait d'Audrey Hepburn, les clients anglais d'Ikea pourront bientôt se promener entre des panneaux solaires en exposition. L'idée de pouvoir un jour monter soi-même sa propre installation solaire en pièces détachées sonne un rien surréaliste. Et pour cause, on n'y est pas encore. La chaîne fait ici une entorse à sa marque de fabrique et proposera des offres déjà complètes à faire installer par des professionnels.

Pour l'instant, Ikea se contente de proposer des deals en lignes dans trois magasins. Le supermarché développera ensuite des départements "solaires" dans tous ses magasins basés aux Royaume-Uni, en partenariat avec le constructeur hollandais SolarCentury.

Outre-manche, le géant suédois n'en est pas à son coup d'essai. Il avait déjà tenté il y a deux ans de s'engouffrer dans la niche du solaire, en partenariat avec le producteur chinois Hanergy. L'expérience anglaise a pris fin en novembre dernier, alors qu'au même moment le gouvernement britannique décidait de réduire de près de 65% les subsides destinés aux ménages désireux de convertir leur maison au solaire. Des coupes budgétaires qui ont, entre-temps, fait plonger la production de 75%. .

Le groupe suédois semble malgré tout estimer que la vente de dispositifs énergétiques solaires dans ses magasins devrait rester rentable.

La décision anglaise a, en tout cas, été saluée par des supporters des énergies renouvelables: "Durant la dernière décennie, les choses ont changé drastiquement, alors que les prix ont chuté et que l'efficacité (d'une telle technologie), même par ciel nuageux, a augmenté", a déclaré le président de Greenpeace Royaume-Uni au quotidien The Guardian.

Des panneaux photovoltaïques sont déjà disponibles dans les magasins de la chaine en Suisse et en Hollande. Du côté d'Ikea Belgique, il semblerait que l'on soit en train d'étudier cette possibilité.

Aux côtés des tables basses en kit et des reproductions standardisées du portrait d'Audrey Hepburn, les clients anglais d'Ikea pourront bientôt se promener entre des panneaux solaires en exposition. L'idée de pouvoir un jour monter soi-même sa propre installation solaire en pièces détachées sonne un rien surréaliste. Et pour cause, on n'y est pas encore. La chaîne fait ici une entorse à sa marque de fabrique et proposera des offres déjà complètes à faire installer par des professionnels.Pour l'instant, Ikea se contente de proposer des deals en lignes dans trois magasins. Le supermarché développera ensuite des départements "solaires" dans tous ses magasins basés aux Royaume-Uni, en partenariat avec le constructeur hollandais SolarCentury.Outre-manche, le géant suédois n'en est pas à son coup d'essai. Il avait déjà tenté il y a deux ans de s'engouffrer dans la niche du solaire, en partenariat avec le producteur chinois Hanergy. L'expérience anglaise a pris fin en novembre dernier, alors qu'au même moment le gouvernement britannique décidait de réduire de près de 65% les subsides destinés aux ménages désireux de convertir leur maison au solaire. Des coupes budgétaires qui ont, entre-temps, fait plonger la production de 75%. .Le groupe suédois semble malgré tout estimer que la vente de dispositifs énergétiques solaires dans ses magasins devrait rester rentable.La décision anglaise a, en tout cas, été saluée par des supporters des énergies renouvelables: "Durant la dernière décennie, les choses ont changé drastiquement, alors que les prix ont chuté et que l'efficacité (d'une telle technologie), même par ciel nuageux, a augmenté", a déclaré le président de Greenpeace Royaume-Uni au quotidien The Guardian.Des panneaux photovoltaïques sont déjà disponibles dans les magasins de la chaine en Suisse et en Hollande. Du côté d'Ikea Belgique, il semblerait que l'on soit en train d'étudier cette possibilité.