Les quatre firmes qui produisent les cinq vaccins présents sur le marché belge s'étaient engagées à en fournir près de 2,2 millions cette année. Mais le stock est désormais arrivé à épuisement et environ 20.000 nouveaux vaccins, initialement destinés à l'Allemagne, seront introduits dans les prochains jours sur le marché belge. "Nous atteignons la fin de la période classique de vaccination et les experts ne sont donc pas étonnés par l'épuisement du stock", indique Ann Eeckhout, porte-parole de l'AFMPS. "Cela se répète chaque année à peu près à la même période." L'agence des médicaments rappelle également que le vaccin a une action préventive et qu'il s'adresse principalement à plusieurs groupes cibles, notamment aux personnes âgées et aux femmes enceintes. Tout le monde ne doit donc pas être vacciné. L'AFMPS dément cependant le refus d'un lot de vaccins contre la grippe, qui aurait contribué à la pénurie. "Nos inspecteurs ont eu des contacts avec les quatre firmes productrices et il n'ont eu aucune information à ce propos", précise Ann Eeckhout. (Belga)

Les quatre firmes qui produisent les cinq vaccins présents sur le marché belge s'étaient engagées à en fournir près de 2,2 millions cette année. Mais le stock est désormais arrivé à épuisement et environ 20.000 nouveaux vaccins, initialement destinés à l'Allemagne, seront introduits dans les prochains jours sur le marché belge. "Nous atteignons la fin de la période classique de vaccination et les experts ne sont donc pas étonnés par l'épuisement du stock", indique Ann Eeckhout, porte-parole de l'AFMPS. "Cela se répète chaque année à peu près à la même période." L'agence des médicaments rappelle également que le vaccin a une action préventive et qu'il s'adresse principalement à plusieurs groupes cibles, notamment aux personnes âgées et aux femmes enceintes. Tout le monde ne doit donc pas être vacciné. L'AFMPS dément cependant le refus d'un lot de vaccins contre la grippe, qui aurait contribué à la pénurie. "Nos inspecteurs ont eu des contacts avec les quatre firmes productrices et il n'ont eu aucune information à ce propos", précise Ann Eeckhout. (Belga)