Dans le Limbourg, la N-VA est devancée par le CD&V qui progresse de 9%. A l'exception du Vlaams Belang, dont le ressac est confirmé partout, les autres partis progressent également dans le Limbourg. En province d'Anvers, la N-VA confirme sa marche en avant avec un bond de 5% qui la place à près de 36%. Loin derrière, le CD&V progresse légèrement, ainsi que Groen. Les autres partis sont en retrait. De manière générale, le CD&V a plutôt tendance à augmenter son score par rapport de 2010, de 3 ou 4%. Groen progresse partout mais légèrement et reste en-desous des 10%. Le VB s'effondre. Open Vld et sp.a sont stationnaires. Cette comparaison ne vaut que dans l'absolu dans la mesure où les enjeux des scrutins provinciaux et fédéraux divergent fortement. (OCH)

Dans le Limbourg, la N-VA est devancée par le CD&V qui progresse de 9%. A l'exception du Vlaams Belang, dont le ressac est confirmé partout, les autres partis progressent également dans le Limbourg. En province d'Anvers, la N-VA confirme sa marche en avant avec un bond de 5% qui la place à près de 36%. Loin derrière, le CD&V progresse légèrement, ainsi que Groen. Les autres partis sont en retrait. De manière générale, le CD&V a plutôt tendance à augmenter son score par rapport de 2010, de 3 ou 4%. Groen progresse partout mais légèrement et reste en-desous des 10%. Le VB s'effondre. Open Vld et sp.a sont stationnaires. Cette comparaison ne vaut que dans l'absolu dans la mesure où les enjeux des scrutins provinciaux et fédéraux divergent fortement. (OCH)