"Les membres du cdH de l'entité sont outrés, voire blessés, de voir figurer sur la liste quelqu'un qui depuis des années ne cache pas son opinion vis-à-vis de notre parti", écrivent Robert Verdonck, Nelly Vercauteren et André Verscheure dans une lettre aux instances du cdH, relayée par le quotidien. "Nous ne comprenons pas comment vous avez pu inviter ou accepter la candidature de quelqu'un qui change d'opinion et d'attitude en fonction des circonstances et qui n'en fait qu'à sa tête en laissant derrière lui les colistiers dont il réussit à s'entourer à chaque élection". "En présentant ce soi-disant candidat d'ouverture, le cdH manque manifestement de clairvoyance et méprise son électorat local. Le cdH d'Antoing donnera comme consigne de ne pas voter pour un parti qui - pour glaner quelques voix supplémentaires - n'hésite pas à présenter une liste avec un membre d'ouverture qui n'a jamais partagé les idées du cdH", ajoutent les réfractaires. La fronde est balayée d'un revers de la main au cdH. "Nous lui avons proposé de figurer comme candidat d'ouverture et il a accepté. À partir du moment où il est en lien avec les idées que nous défendons au cdH, je ne vois pas pourquoi nous l'aurions refusé", souligne Christian Brotcorne, qui tire la liste du parti avec Catherine Fonck. "Il n'est pas aux antipodes des valeurs qui sont les nôtres. Et l'apport de sang neuf ne peut que nous aider à progresser", selon lui. (Belga)

"Les membres du cdH de l'entité sont outrés, voire blessés, de voir figurer sur la liste quelqu'un qui depuis des années ne cache pas son opinion vis-à-vis de notre parti", écrivent Robert Verdonck, Nelly Vercauteren et André Verscheure dans une lettre aux instances du cdH, relayée par le quotidien. "Nous ne comprenons pas comment vous avez pu inviter ou accepter la candidature de quelqu'un qui change d'opinion et d'attitude en fonction des circonstances et qui n'en fait qu'à sa tête en laissant derrière lui les colistiers dont il réussit à s'entourer à chaque élection". "En présentant ce soi-disant candidat d'ouverture, le cdH manque manifestement de clairvoyance et méprise son électorat local. Le cdH d'Antoing donnera comme consigne de ne pas voter pour un parti qui - pour glaner quelques voix supplémentaires - n'hésite pas à présenter une liste avec un membre d'ouverture qui n'a jamais partagé les idées du cdH", ajoutent les réfractaires. La fronde est balayée d'un revers de la main au cdH. "Nous lui avons proposé de figurer comme candidat d'ouverture et il a accepté. À partir du moment où il est en lien avec les idées que nous défendons au cdH, je ne vois pas pourquoi nous l'aurions refusé", souligne Christian Brotcorne, qui tire la liste du parti avec Catherine Fonck. "Il n'est pas aux antipodes des valeurs qui sont les nôtres. Et l'apport de sang neuf ne peut que nous aider à progresser", selon lui. (Belga)