Le CDH liégeois avait annoncé mardi la venue d'un "24ème homme" sur sa liste pour le fédéral. La métaphore était donc bien sportive, puisque cette nouvelle recrue est l'ancien footballeur Henri Depireux. A 70 ans, il occupera une place non éligible, celle de dernier suppléant, et prêtera main forte à Melchior Wathelet, Vanessa Matz et Jean-Denis Lejeune, les candidats aux trois premières places effectives. Henri Depireux a notamment joué au RFC Liège et au Standard. Il a entraîné plusieurs clubs européens de D2 et de D3 avant de devenir entraîneur de l'équipe nationale du Cameroun. Il a aussi fait un passage au sein du staff technique du Standard et a entraîné le Standard Femina. La politique semble décidément attirer les (anciennes) gloires du football, après Benoît Thans sur les listes MR à Liège et Jérôme Nzolo sur celles du CDH dans le Hainaut. (Belga)

Le CDH liégeois avait annoncé mardi la venue d'un "24ème homme" sur sa liste pour le fédéral. La métaphore était donc bien sportive, puisque cette nouvelle recrue est l'ancien footballeur Henri Depireux. A 70 ans, il occupera une place non éligible, celle de dernier suppléant, et prêtera main forte à Melchior Wathelet, Vanessa Matz et Jean-Denis Lejeune, les candidats aux trois premières places effectives. Henri Depireux a notamment joué au RFC Liège et au Standard. Il a entraîné plusieurs clubs européens de D2 et de D3 avant de devenir entraîneur de l'équipe nationale du Cameroun. Il a aussi fait un passage au sein du staff technique du Standard et a entraîné le Standard Femina. La politique semble décidément attirer les (anciennes) gloires du football, après Benoît Thans sur les listes MR à Liège et Jérôme Nzolo sur celles du CDH dans le Hainaut. (Belga)