Eurodéputée depuis 2001, Mme De Keyser ne s'était vue proposer mi-mars que l'avant-dernière, voire la dernière suppléance, sur la liste pour les européennes, ce qui ne lui offrait aucune chance "de jouer réellement dans la pièce", avait déploré l'élue. Celle-ci avait alors publiquement accusé son parti de l'avoir "jetée comme un chien" Interrogée sur ses projets futurs, elle avait alors confié avoir plusieurs perspectives, "mais qui n'ont rien à voir avec le PS", le parti ne lui ayant, selon elle, proposé alors aucune place sur une autre liste en vue des élections fédérales et régionales, avait-elle expliqué. A la faveur de cette période pascale, les deux parties semblent avoir retrouvé à présent de meilleurs sentiments, M. De Keyser figurant à la 13e suppléance de la liste PS pour les régionales à Liège, comme le précise d'ailleurs le site internet du PS. (Belga)

Eurodéputée depuis 2001, Mme De Keyser ne s'était vue proposer mi-mars que l'avant-dernière, voire la dernière suppléance, sur la liste pour les européennes, ce qui ne lui offrait aucune chance "de jouer réellement dans la pièce", avait déploré l'élue. Celle-ci avait alors publiquement accusé son parti de l'avoir "jetée comme un chien" Interrogée sur ses projets futurs, elle avait alors confié avoir plusieurs perspectives, "mais qui n'ont rien à voir avec le PS", le parti ne lui ayant, selon elle, proposé alors aucune place sur une autre liste en vue des élections fédérales et régionales, avait-elle expliqué. A la faveur de cette période pascale, les deux parties semblent avoir retrouvé à présent de meilleurs sentiments, M. De Keyser figurant à la 13e suppléance de la liste PS pour les régionales à Liège, comme le précise d'ailleurs le site internet du PS. (Belga)