"Je vais expliquer où se trouve 'the money'", a réagi dimanche Alexander De Croo. "Durant les trois dernières années, les dépenses pour les pensions ont augmenté de cinq milliards d'euros, celles des soins de santé de 2 milliards d'euros et nous avons exécuté des baisses de charges pour 1 milliard d'euros. Voilà l'argent qui est revenu aux gens. Pour y parvenir, nous avons économisé 22 milliards d'euros", a-t-il précisé. "En fait, je suis étonné. Ou quelqu'un comme Bart De Wever, qui est président de parti depuis maintenant dix ans, ne sait toujours pas comment on établit un budget, ou il a simplement essayé de manipuler les gens. Je ne sais pas ce qui est pire", a-t-il conclu. (Belga)

"Je vais expliquer où se trouve 'the money'", a réagi dimanche Alexander De Croo. "Durant les trois dernières années, les dépenses pour les pensions ont augmenté de cinq milliards d'euros, celles des soins de santé de 2 milliards d'euros et nous avons exécuté des baisses de charges pour 1 milliard d'euros. Voilà l'argent qui est revenu aux gens. Pour y parvenir, nous avons économisé 22 milliards d'euros", a-t-il précisé. "En fait, je suis étonné. Ou quelqu'un comme Bart De Wever, qui est président de parti depuis maintenant dix ans, ne sait toujours pas comment on établit un budget, ou il a simplement essayé de manipuler les gens. Je ne sais pas ce qui est pire", a-t-il conclu. (Belga)