Les sociaux-chrétiens de Mathieu Grosch qui gouvernaient en majorité absolue avec 12 sièges sur 21, ont perdu 5 sièges lors du scrutin de dimanche et pourraient être envoyés dans l'opposition. Une coalition entre les libéraux du PFF qui comptent 9 sièges et les écologistes qui en détiennent deux est envisagée. "Nos deux groupes doivent se réunir et nous devons décider si oui ou non notre majorité sera ouverte à un autre partenaire" a expliqué William Wechseler. Dans ce cas de figure, c'est le libéral Ludwig Goebbels qui a récolté 796 voix de préférence qui deviendrait bourgmestre. (COR 575)

Les sociaux-chrétiens de Mathieu Grosch qui gouvernaient en majorité absolue avec 12 sièges sur 21, ont perdu 5 sièges lors du scrutin de dimanche et pourraient être envoyés dans l'opposition. Une coalition entre les libéraux du PFF qui comptent 9 sièges et les écologistes qui en détiennent deux est envisagée. "Nos deux groupes doivent se réunir et nous devons décider si oui ou non notre majorité sera ouverte à un autre partenaire" a expliqué William Wechseler. Dans ce cas de figure, c'est le libéral Ludwig Goebbels qui a récolté 796 voix de préférence qui deviendrait bourgmestre. (COR 575)