A Ostende, le sp.a du bourgmestre Jean Vandecasteele reste le premier parti, avec 33% des votes après dépouillement de la moitié des bureaux. Il y a six ans, les socialistes avaient fait 45%. La N-VA devient le deuxième parti, avec plus de 22%, soit dix sièges. L'Open Vld de Bart Tommelein perdrait un siège et en conserverait cinq. Le CD&V obtient trois sièges. Groen, emmené par le député fédéral Wouter De Vriendt, gagne trois sièges et aurait donc quatre conseillers communaux. Le Vlaams Belang serait en forte perte. La majorité, composée du sp.a, du CD&V et de l'open Vld, disposerait actuellement de 24 des 41 sièges. (KVH)

A Ostende, le sp.a du bourgmestre Jean Vandecasteele reste le premier parti, avec 33% des votes après dépouillement de la moitié des bureaux. Il y a six ans, les socialistes avaient fait 45%. La N-VA devient le deuxième parti, avec plus de 22%, soit dix sièges. L'Open Vld de Bart Tommelein perdrait un siège et en conserverait cinq. Le CD&V obtient trois sièges. Groen, emmené par le député fédéral Wouter De Vriendt, gagne trois sièges et aurait donc quatre conseillers communaux. Le Vlaams Belang serait en forte perte. La majorité, composée du sp.a, du CD&V et de l'open Vld, disposerait actuellement de 24 des 41 sièges. (KVH)