Le personnel et les étudiants de l'ULg avaient jusqu'à minuit mardi pour participer au premier tour de l'élection de leur nouveau recteur devant succéder à Bernard Rentier. Aucun des trois candidats ne s'est encore imposé. Le favori, l'actuel premier vice-recteur et professeur à HEC ULg Albert Corhay, a recueilli 42,7% des suffrages. Pierre Wolper, professeur à la faculté des sciences appliquées, récolte 25,15%. Jean Winand, professeur au sein de la faculté de philosophie et lettres, arrive en troisième position (24,72%). Enfin, 7,42% des votes n'étaient destinés à personne. Aucun de ces candidats n'ayant dépassé la barre des 50%, un second tour sera organisé le 5 mai entre Albert Corhay et Pierre Wolper. Le taux de participation global est de 62,41%. Le personnel enseignant s'est particulièrement mobilisé (92,97%), tout comme le personnel administratif (88,76%). Le personnel scientifique a voté à 78,25%. Quant aux étudiants, qui pouvaient pour la première fois participer à ce scrutin électronique, plus de la moitié d'entre eux (57,11%) ont exprimé leur voix. Le futur recteur prendra ses fonctions le 1er octobre pour un mandat de 4 ans. (Belga)

Le personnel et les étudiants de l'ULg avaient jusqu'à minuit mardi pour participer au premier tour de l'élection de leur nouveau recteur devant succéder à Bernard Rentier. Aucun des trois candidats ne s'est encore imposé. Le favori, l'actuel premier vice-recteur et professeur à HEC ULg Albert Corhay, a recueilli 42,7% des suffrages. Pierre Wolper, professeur à la faculté des sciences appliquées, récolte 25,15%. Jean Winand, professeur au sein de la faculté de philosophie et lettres, arrive en troisième position (24,72%). Enfin, 7,42% des votes n'étaient destinés à personne. Aucun de ces candidats n'ayant dépassé la barre des 50%, un second tour sera organisé le 5 mai entre Albert Corhay et Pierre Wolper. Le taux de participation global est de 62,41%. Le personnel enseignant s'est particulièrement mobilisé (92,97%), tout comme le personnel administratif (88,76%). Le personnel scientifique a voté à 78,25%. Quant aux étudiants, qui pouvaient pour la première fois participer à ce scrutin électronique, plus de la moitié d'entre eux (57,11%) ont exprimé leur voix. Le futur recteur prendra ses fonctions le 1er octobre pour un mandat de 4 ans. (Belga)