Mohamed al-Zawahiri, un Egyptien, a été arrêté en août dernier pour "soutien" au président islamiste déchu Mohamed Morsi, qui a été destitué par l'armée en juillet et comparaît actuellement dans plusieurs procès. Ces 68 personnes sont accusées d'avoir créé un "groupe terroriste lié à Al-Qaïda" ayant préparé des attaques contre des installations gouvernementales, les membres des services de sécurité et la communauté chrétienne, en vue de "propager le chaos et mettre en danger" la sécurité du pays, rapporte l'agence Mena, sans préciser si ces attaques avaient eu lieu. (Belga)

Mohamed al-Zawahiri, un Egyptien, a été arrêté en août dernier pour "soutien" au président islamiste déchu Mohamed Morsi, qui a été destitué par l'armée en juillet et comparaît actuellement dans plusieurs procès. Ces 68 personnes sont accusées d'avoir créé un "groupe terroriste lié à Al-Qaïda" ayant préparé des attaques contre des installations gouvernementales, les membres des services de sécurité et la communauté chrétienne, en vue de "propager le chaos et mettre en danger" la sécurité du pays, rapporte l'agence Mena, sans préciser si ces attaques avaient eu lieu. (Belga)