Dans la nuit, un soldat a péri et deux autres ont été blessés quand des assaillants ont tiré au lance-roquettes sur un check-point militaire sur la route de l'aéroport près d'Al-Arich, la capitale régionale de la péninsule où les attaques contre les forces de l'ordre se sont multipliées depuis la destitution le 3 juillet du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée. Plus tôt, un soldat a été tué par les tirs d'hommes armés non identifiés près d'Ismaïliya le long du Canal de Suez, tandis que trois autres ont été blessés dans plusieurs attaques séparées sur des barrages militaires, a-t-on indiqué de mêmes sources. A Bir el-Abed, deux personnes ont trouvé la mort lors de heurts entre soldats et partisans de M. Morsi qui ont également fait dix blessés, dont un militaire, ont précisé ces sources. Les opérations militaires ont récemment redoublé d'intensité dans le Sinaï, l'armée procédant depuis plusieurs jours à des frappes aériennes contre des positions jihadistes présumées. (Belga)

Dans la nuit, un soldat a péri et deux autres ont été blessés quand des assaillants ont tiré au lance-roquettes sur un check-point militaire sur la route de l'aéroport près d'Al-Arich, la capitale régionale de la péninsule où les attaques contre les forces de l'ordre se sont multipliées depuis la destitution le 3 juillet du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée. Plus tôt, un soldat a été tué par les tirs d'hommes armés non identifiés près d'Ismaïliya le long du Canal de Suez, tandis que trois autres ont été blessés dans plusieurs attaques séparées sur des barrages militaires, a-t-on indiqué de mêmes sources. A Bir el-Abed, deux personnes ont trouvé la mort lors de heurts entre soldats et partisans de M. Morsi qui ont également fait dix blessés, dont un militaire, ont précisé ces sources. Les opérations militaires ont récemment redoublé d'intensité dans le Sinaï, l'armée procédant depuis plusieurs jours à des frappes aériennes contre des positions jihadistes présumées. (Belga)