Le père de famille qui s'est suicidé mercredi à Anderlecht, s'est défenestré après avoir battu sa fille de 8 ans. Il se trouvait en compagnie de cette dernière et de son frère âgé de 4 ans dans leur appartement de la rue Plantin. Des voisins ont été alertés en début de soirée par des bruits qui provenaient de chez eux et ont décidé d'intervenir. Ils ont surpris le père en train de battre sa fille et se sont interposés. Ils ont ensuite emmené les deux enfants et ont appelé la police, qui s'est rapidement rendue sur les lieux. Entre-temps, le père s'est réfugié dans le grenier de l'immeuble qui compte trois étages et s'est jeté par une fenêtre. Les secours arrivés sur place, n'ont pu que constater son décès. Les circonstances précises du drame demeurent encore inconnues. (COR 969)

Le père de famille qui s'est suicidé mercredi à Anderlecht, s'est défenestré après avoir battu sa fille de 8 ans. Il se trouvait en compagnie de cette dernière et de son frère âgé de 4 ans dans leur appartement de la rue Plantin. Des voisins ont été alertés en début de soirée par des bruits qui provenaient de chez eux et ont décidé d'intervenir. Ils ont surpris le père en train de battre sa fille et se sont interposés. Ils ont ensuite emmené les deux enfants et ont appelé la police, qui s'est rapidement rendue sur les lieux. Entre-temps, le père s'est réfugié dans le grenier de l'immeuble qui compte trois étages et s'est jeté par une fenêtre. Les secours arrivés sur place, n'ont pu que constater son décès. Les circonstances précises du drame demeurent encore inconnues. (COR 969)