Des personnalités telles qu'Eddy Merckx, Paul Van Himst et Vincent Kompany en sont déjà détenteurs. Après le succès de leur tentative, les participants ont été reçus vendredi en fin de matinée par le maire de Chamonix, Eric Fournier, qui leur a remis leur diplôme de réussite de l'ascension du Mont Blanc. En Belgique toute personne en bonne santé est présumée accepter de faire don de ses organes en cas de décès brutal. Toute personne peut toutefois s'y opposer formellement en faisant une déclaration officielle dans le Registre national. Cependant, a souligné Nicolas Verlaine en marge du périple alpin, les familles consultées par les médecins en cas de décès d'un proche, refusent encore souvent ce type de démarche. D'où l'intérêt pour les personnes de faire enregistrer leur propre déclaration d'accord avec un don d'organe(s) de leur vivant. Le Fonds Carine Vyghen milite pour encourager ce type de démarche. Selon les statistiques de la section belge des coordinateurs de transplantation, l'écart entre le nombre de déclarations d'accord et d'opposition s'est réduit sensiblement depuis une dizaine d'années. En 2002, on a dénombré 192.542 oppositions pour seulement 27.449 accords. L'an dernier, le Registre national a recensé 156.213 accords pour 186.704 oppositions. Au cours des cinq premiers mois de l'année, l'écart s'est encore réduit de quelque 13.000 unités. (Belga)

Des personnalités telles qu'Eddy Merckx, Paul Van Himst et Vincent Kompany en sont déjà détenteurs. Après le succès de leur tentative, les participants ont été reçus vendredi en fin de matinée par le maire de Chamonix, Eric Fournier, qui leur a remis leur diplôme de réussite de l'ascension du Mont Blanc. En Belgique toute personne en bonne santé est présumée accepter de faire don de ses organes en cas de décès brutal. Toute personne peut toutefois s'y opposer formellement en faisant une déclaration officielle dans le Registre national. Cependant, a souligné Nicolas Verlaine en marge du périple alpin, les familles consultées par les médecins en cas de décès d'un proche, refusent encore souvent ce type de démarche. D'où l'intérêt pour les personnes de faire enregistrer leur propre déclaration d'accord avec un don d'organe(s) de leur vivant. Le Fonds Carine Vyghen milite pour encourager ce type de démarche. Selon les statistiques de la section belge des coordinateurs de transplantation, l'écart entre le nombre de déclarations d'accord et d'opposition s'est réduit sensiblement depuis une dizaine d'années. En 2002, on a dénombré 192.542 oppositions pour seulement 27.449 accords. L'an dernier, le Registre national a recensé 156.213 accords pour 186.704 oppositions. Au cours des cinq premiers mois de l'année, l'écart s'est encore réduit de quelque 13.000 unités. (Belga)