Les contrôles menés en 2012 ont ciblé une série de techniques publicitaires interdites pour le tabac, notamment l'octroi de produits gratuits à l'achat de tabac ou les réductions accordées par des supermarchés. Ces ristournes pouvaient aller jusqu'à 20% en fonction du produit et du magasin. Par ailleurs, en 2012, deux magasins de tabac ont été condamnés sur base de constatations du SPF Santé publique. Une chaîne de supermarché a en outre été condamnée par le tribunal de première instance de Bruxelles. La chaîne a écopé d'une amende de 200.000 euros. (Belga)

Les contrôles menés en 2012 ont ciblé une série de techniques publicitaires interdites pour le tabac, notamment l'octroi de produits gratuits à l'achat de tabac ou les réductions accordées par des supermarchés. Ces ristournes pouvaient aller jusqu'à 20% en fonction du produit et du magasin. Par ailleurs, en 2012, deux magasins de tabac ont été condamnés sur base de constatations du SPF Santé publique. Une chaîne de supermarché a en outre été condamnée par le tribunal de première instance de Bruxelles. La chaîne a écopé d'une amende de 200.000 euros. (Belga)