Un avion "a d'ores et déjà été envoyé pour étudier les informations concernant des débris qui apparaissent sur des images satellites chinoises", a déclaré le ministre des Transports, Hishammuddin Hussein, sur son compte Twitter. La Chine avait annoncé auparavant qu'un de ses satellites avait détecté trois larges objets flottants dans une zone maritime où le Boeing 777 de Malaysia Airlines a perdu le contact. L'agence chinoise responsable pour les sciences et la technologie a rapporté mercredi soir qu'un satellite avait repéré le matin du 9 mars des objets "dans la zone maritime du crash présumé", ajoutant que les images sont en cours d'analyse. Le vol MH370 de Malaysia Airlines, avec 239 personnes à bord, qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, a disparu des écrans-radars samedi. (Belga)

Un avion "a d'ores et déjà été envoyé pour étudier les informations concernant des débris qui apparaissent sur des images satellites chinoises", a déclaré le ministre des Transports, Hishammuddin Hussein, sur son compte Twitter. La Chine avait annoncé auparavant qu'un de ses satellites avait détecté trois larges objets flottants dans une zone maritime où le Boeing 777 de Malaysia Airlines a perdu le contact. L'agence chinoise responsable pour les sciences et la technologie a rapporté mercredi soir qu'un satellite avait repéré le matin du 9 mars des objets "dans la zone maritime du crash présumé", ajoutant que les images sont en cours d'analyse. Le vol MH370 de Malaysia Airlines, avec 239 personnes à bord, qui assurait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, a disparu des écrans-radars samedi. (Belga)