Ces pictogrammes ont été imaginés par des élèves de deuxième de la Haute École Albert Jacquard (HEAJ). "Régis", c'est le nom qu'ils ont trouvé pour représenter monsieur Tout-le-monde car nous commettons tous des incivilités. L'idée vient d'un projet pédagogique sur le thème "intervention dans la ville" et rassemblant diverses disciplines (3D, jeux vidéo, graphisme, animation 2D, web multimedia). Les étudiants ont présenté leur travail et les professeurs ont préselectionné six projets. Contactée par ces professeurs, la Ville a directement offert son soutien. "Il y avait des projets sur l'éco-consommation ou sur la sensibilisation aux sans-abri... C'est finalement celui sur l'incivisme qui l'a emporté", explique Carole Demasy, formatrice 3D. "L'incivisme est au coeur des préoccupations citoyennes. Quand on me questionne, je dis souvent que ce n'est pas la Ville qui est sale mais les gens", explique Maxime Prévot, estimant que chacun doit modifier ses comportements. "Régis" est un concept "street art" qui s'adapte aux différents supports en restant respectueux de l'environnement. "Régis" a aussi une version animée à l'Hôtel de Ville et sur Youtube. (Belga)

Ces pictogrammes ont été imaginés par des élèves de deuxième de la Haute École Albert Jacquard (HEAJ). "Régis", c'est le nom qu'ils ont trouvé pour représenter monsieur Tout-le-monde car nous commettons tous des incivilités. L'idée vient d'un projet pédagogique sur le thème "intervention dans la ville" et rassemblant diverses disciplines (3D, jeux vidéo, graphisme, animation 2D, web multimedia). Les étudiants ont présenté leur travail et les professeurs ont préselectionné six projets. Contactée par ces professeurs, la Ville a directement offert son soutien. "Il y avait des projets sur l'éco-consommation ou sur la sensibilisation aux sans-abri... C'est finalement celui sur l'incivisme qui l'a emporté", explique Carole Demasy, formatrice 3D. "L'incivisme est au coeur des préoccupations citoyennes. Quand on me questionne, je dis souvent que ce n'est pas la Ville qui est sale mais les gens", explique Maxime Prévot, estimant que chacun doit modifier ses comportements. "Régis" est un concept "street art" qui s'adapte aux différents supports en restant respectueux de l'environnement. "Régis" a aussi une version animée à l'Hôtel de Ville et sur Youtube. (Belga)