Partis de deux endroits différents, les manifestants, agitant des drapeaux rouge ou blanc, ont envahi la place Taksim, le coeur de la contestation qui agite la Turquie, en exigeant la démission du chef du gouvernement. "Taksim, résiste, les travailleurs arrivent" ou encore "Tayyip, les pilleurs sont là ! ", ont scandé les manifestants. Au moins 10.000 manifestants, certains portant des badges à l'effigie du fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk, ont également défilé dans la capitale Ankara au milieu d'une nuée de drapeaux turcs. "Cette nation ne s'inclinera pas devant toi ! ", ont lancé les protestataires à l'intention du chef du gouvernement. (Belga)

Partis de deux endroits différents, les manifestants, agitant des drapeaux rouge ou blanc, ont envahi la place Taksim, le coeur de la contestation qui agite la Turquie, en exigeant la démission du chef du gouvernement. "Taksim, résiste, les travailleurs arrivent" ou encore "Tayyip, les pilleurs sont là ! ", ont scandé les manifestants. Au moins 10.000 manifestants, certains portant des badges à l'effigie du fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Atatürk, ont également défilé dans la capitale Ankara au milieu d'une nuée de drapeaux turcs. "Cette nation ne s'inclinera pas devant toi ! ", ont lancé les protestataires à l'intention du chef du gouvernement. (Belga)