Des insurgés séparatistes occupent depuis le 6 avril le siège de l'administration régionale de Donetsk, dont ils avaient pris le contrôle lors de manifestations, avant de proclamer une "république souveraine de Donetsk". Au même moment, des blindés portant drapeau russe ont fait leur apparition dans la même région, se dirigeant vers Slaviansk avec à leur bord des hommes lourdement armés ne portant pas d'insignes mais arborant des rubans de Saint-Georges orange et noir, ordre honorifique des forces armées russes. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a accusé la Russie de construire un "nouveau mur de Berlin" en Europe. "Ce qui se passe aujourd'hui représente un danger pour l'Europe et l'Union européenne. Il est clair que nos voisins russes ont décidé de construire un nouveau mur de Berlin et veulent un retour à la guerre froide", a déclaré M. Iatseniouk en ouvrant mercredi le conseil des ministres. (Belga)

Des insurgés séparatistes occupent depuis le 6 avril le siège de l'administration régionale de Donetsk, dont ils avaient pris le contrôle lors de manifestations, avant de proclamer une "république souveraine de Donetsk". Au même moment, des blindés portant drapeau russe ont fait leur apparition dans la même région, se dirigeant vers Slaviansk avec à leur bord des hommes lourdement armés ne portant pas d'insignes mais arborant des rubans de Saint-Georges orange et noir, ordre honorifique des forces armées russes. Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a accusé la Russie de construire un "nouveau mur de Berlin" en Europe. "Ce qui se passe aujourd'hui représente un danger pour l'Europe et l'Union européenne. Il est clair que nos voisins russes ont décidé de construire un nouveau mur de Berlin et veulent un retour à la guerre froide", a déclaré M. Iatseniouk en ouvrant mercredi le conseil des ministres. (Belga)