Un des assaillants pourrait avoir été blessé, selon une source proche du dossier. Un suspect a été interpellé peu après, mais le lien de cet homme avec les malfaiteurs n'est pas certain, d'après cette source. Le fourgon a été bloqué vers 05h00 par deux camions 19 tonnes, devant une déchetterie, juste à côté de l'agence d'Aubervilliers de Loomis. "Des malfrats ont essayé de déposer une charge explosive sur le fourgon, mais comme plusieurs fourgons blindés sortaient au même moment de l'agence", les collègues des convoyeurs attaqués "sont venus (...) prêter main forte", a raconté Jacky Gontier, délégué syndical de Loomis. "Les convoyeurs doivent probablement leur vie à leurs collègues", a-t-il estimé. En tout, cinq fourgons ont accouru pour aider leurs collègues. "Un de ces fourgons blindés a percuté le véhicule des gangsters", a expliqué M. Gontier. "Il y a eu un échange de tirs assez violent", a-t-il poursuivi. "Il y a eu des balles à travers le pare-brise" d'un véhicule des braqueurs et "on pense qu'un malfrat est sérieusement touché", a-t-il expliqué. Au moins deux chargeurs de Kalachnikov vides ont été retrouvés sur place, selon la source proche du dossier. Les malfaiteurs n'ont pas réussi à mettre la main sur le butin. (MEHDI FEDOUACH)