"La Sofico étudie la possibilité de mettre en place un partenariat public-privé pour financer notamment une instauration massive de caméras de surveillance sur les aires de repos wallonnes", a expliqué le ministre. "Il est aussi examiné la technologie ANPR qui permet d'intégrer aux caméras la reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation. Ces caméras seraient reliées au centre Perex pour une surveillance par la police fédérale des autoroutes avec un appui de la police domaniale du Service public de Wallonie." Chaque année, en moyenne 7.000 tonnes de déchets sont ramassées sur les routes et aires de repos wallonnes. Le ramassage de ces ordures coûte 16 millions d'euros par an à la Région wallonne. (Belga)

"La Sofico étudie la possibilité de mettre en place un partenariat public-privé pour financer notamment une instauration massive de caméras de surveillance sur les aires de repos wallonnes", a expliqué le ministre. "Il est aussi examiné la technologie ANPR qui permet d'intégrer aux caméras la reconnaissance automatique des plaques d'immatriculation. Ces caméras seraient reliées au centre Perex pour une surveillance par la police fédérale des autoroutes avec un appui de la police domaniale du Service public de Wallonie." Chaque année, en moyenne 7.000 tonnes de déchets sont ramassées sur les routes et aires de repos wallonnes. Le ramassage de ces ordures coûte 16 millions d'euros par an à la Région wallonne. (Belga)