"La demande de mise en liberté de ma cliente est basée sur deux arguments. Le premier a trait à la procédure. J'estime que toutes les pièces qui en confirment la régularité ne sont pas présentes dans le dossier", a indiqué Sven Mary, avocat de la compagne de Hakim Benladghem. "En deuxième lieu, ma cliente est inculpée comme coauteur pour détention d'armes de guerre et de munitions. Or, ce n'est pas parce qu'elle était la femme d'un criminel qu'elle l'est elle-même. Le simple fait d'habiter avec un criminel n'est pas punissable par la loi", a-t-il ajouté. Selon Sven Mary, sa cliente était mariée religieusement avec Hakim Benladghem. Agée d'une trentaine d'années, elle est née en Belgique et fait partie d'une famille bien intégrée. La décision de la chambre de conseil sera connue dans le courant de l'après-midi. (PVO)

"La demande de mise en liberté de ma cliente est basée sur deux arguments. Le premier a trait à la procédure. J'estime que toutes les pièces qui en confirment la régularité ne sont pas présentes dans le dossier", a indiqué Sven Mary, avocat de la compagne de Hakim Benladghem. "En deuxième lieu, ma cliente est inculpée comme coauteur pour détention d'armes de guerre et de munitions. Or, ce n'est pas parce qu'elle était la femme d'un criminel qu'elle l'est elle-même. Le simple fait d'habiter avec un criminel n'est pas punissable par la loi", a-t-il ajouté. Selon Sven Mary, sa cliente était mariée religieusement avec Hakim Benladghem. Agée d'une trentaine d'années, elle est née en Belgique et fait partie d'une famille bien intégrée. La décision de la chambre de conseil sera connue dans le courant de l'après-midi. (PVO)