Jeudi, une équipe de huit personnes de le SEDEE avait entamé les travaux de déminage et avait retrouvé 66 engins explosifs lors de ce premier jour de recherche. "Nous avons aujourd'hui déterré 28 projectiles", a ajouté le capitaine Sven Devroe. Entre 160 et 200 engins avaient déjà été retrouvés avant que les travaux ne commencent réellement. Le SEDEE estime que quatre semaines seront nécessaires pour nettoyer le site, qui pourrait encore abriter des centaines voire des milliers de munitions. (Belga)

Jeudi, une équipe de huit personnes de le SEDEE avait entamé les travaux de déminage et avait retrouvé 66 engins explosifs lors de ce premier jour de recherche. "Nous avons aujourd'hui déterré 28 projectiles", a ajouté le capitaine Sven Devroe. Entre 160 et 200 engins avaient déjà été retrouvés avant que les travaux ne commencent réellement. Le SEDEE estime que quatre semaines seront nécessaires pour nettoyer le site, qui pourrait encore abriter des centaines voire des milliers de munitions. (Belga)