Le comité de crise se réunit depuis 17 heures. Les évacuations ont été décidées par mesure de précaution, le service de déminage de l'armée étant occupé à examiner l'engin explosif. Les riverains sont accueillis dans un local proche où ils ont la possibilité de se restaurer. Vers 17 heures, ils y étaient déjà une centaine. (Belga)

Le comité de crise se réunit depuis 17 heures. Les évacuations ont été décidées par mesure de précaution, le service de déminage de l'armée étant occupé à examiner l'engin explosif. Les riverains sont accueillis dans un local proche où ils ont la possibilité de se restaurer. Vers 17 heures, ils y étaient déjà une centaine. (Belga)