Les artifices de joie ont été découverts dans deux garages situés dans deux rues de la commune. "Il y a en tout vingt palettes d'artifices. On estime qu'il y a entre 450 et 500 kilos d'artifices", explique Chantal De Pauw. "Nos services ont entre autres découvert des 'Cobra 6'. Le SPF Économie a prévenu l'an dernier que ces produits sont illégaux et très dangereux. On peut voir sur YouTube une vidéo où un réfrigérateur est détruit avec un Cobra 6". Le plan communal d'urgence a été déclenché et la cellule de crise a décidé d'évacuer les habitants se trouvant dans un périmètre de 100 mètres autour des lieux. Environ 1.500 personnes, parmi lesquelles les élèves des écoles Sint-Laurens, ont ainsi été évacuées vers un centre sportif de la commune. Le bourgmestre Frank Bruggeman estime que tout devrait être rentré dans l'ordre pour 19h15. "Quand tout sera rentré dans l'ordre, le plan d'urgence sera levé et les riverains pourront rentrer chez eux." (Belga)

Les artifices de joie ont été découverts dans deux garages situés dans deux rues de la commune. "Il y a en tout vingt palettes d'artifices. On estime qu'il y a entre 450 et 500 kilos d'artifices", explique Chantal De Pauw. "Nos services ont entre autres découvert des 'Cobra 6'. Le SPF Économie a prévenu l'an dernier que ces produits sont illégaux et très dangereux. On peut voir sur YouTube une vidéo où un réfrigérateur est détruit avec un Cobra 6". Le plan communal d'urgence a été déclenché et la cellule de crise a décidé d'évacuer les habitants se trouvant dans un périmètre de 100 mètres autour des lieux. Environ 1.500 personnes, parmi lesquelles les élèves des écoles Sint-Laurens, ont ainsi été évacuées vers un centre sportif de la commune. Le bourgmestre Frank Bruggeman estime que tout devrait être rentré dans l'ordre pour 19h15. "Quand tout sera rentré dans l'ordre, le plan d'urgence sera levé et les riverains pourront rentrer chez eux." (Belga)