"M. Mandela était un héros, un révolutionnaire et un grand réconciliateur. La population de l'Afrique du Sud a perdu un homme qu'elle appelait "père" et le monde une personnalité exceptionnelle", a souligné Martin Schulz, le président du Parlement européen. M. Schulz a salué la modestie, le charisme et la générosité de Nelson Mandela, qui lui ont permis de faire de l'Afrique du Sud une démocratie. M. Mandela avait reçu le premier Prix Sakharov, en 1988, alors qu'il était encore emprisonné. La minute de silence visait également à rendre hommage aux 54 personnes décédées à Riga, dans l'effondrement du toit d'un supermarché. De nombreuses personnes ont également été blessées. L'ouverture de la session de décembre a encore été l'occasion, pour le président du Parlement européen, d'appeler les dirigeants ukrainiens à ne pas user de la force envers la population. Des députés de l'opposition ukrainienne sont attendus mardi, à l'invitation du groupe libéral (ALDE) et des Verts. (Belga)

"M. Mandela était un héros, un révolutionnaire et un grand réconciliateur. La population de l'Afrique du Sud a perdu un homme qu'elle appelait "père" et le monde une personnalité exceptionnelle", a souligné Martin Schulz, le président du Parlement européen. M. Schulz a salué la modestie, le charisme et la générosité de Nelson Mandela, qui lui ont permis de faire de l'Afrique du Sud une démocratie. M. Mandela avait reçu le premier Prix Sakharov, en 1988, alors qu'il était encore emprisonné. La minute de silence visait également à rendre hommage aux 54 personnes décédées à Riga, dans l'effondrement du toit d'un supermarché. De nombreuses personnes ont également été blessées. L'ouverture de la session de décembre a encore été l'occasion, pour le président du Parlement européen, d'appeler les dirigeants ukrainiens à ne pas user de la force envers la population. Des députés de l'opposition ukrainienne sont attendus mardi, à l'invitation du groupe libéral (ALDE) et des Verts. (Belga)