Selon les sondages, le gouvernement pourrait échapper pour la première fois depuis l'indépendance en 1957 à la toute-puissante Organisation nationale unifiée malaise (UMNO) du Premier ministre Najib Razak, en faveur du très charismatique Anwar Ibrahim, un réformiste ayant fait de la lutte anticorruption son cheval de bataille. (Belga)

Selon les sondages, le gouvernement pourrait échapper pour la première fois depuis l'indépendance en 1957 à la toute-puissante Organisation nationale unifiée malaise (UMNO) du Premier ministre Najib Razak, en faveur du très charismatique Anwar Ibrahim, un réformiste ayant fait de la lutte anticorruption son cheval de bataille. (Belga)