"Je vois souvent des choses dans ce Mouvement flamand avec lesquels il est possible de déraper. Certaines manifestations sont encore bonnes pour le folklore mais n'en faites s'il vous plaît pas l'essentiel. A la fin cela crée des frustrations." Peter De Roover, le président honoraire du Mouvement flamand (Vlaamse Volksbeweging) fait pour sa part remarquer que Bart De Wever a tort lorsqu'il parle du mouvement flamand au singulier. "Il s'agit d'un très large courant fédérant de nombreuses personnes et groupements", a-t-il commenté sur la VRT. Pour lui, la vision de Bart De Wever est caricaturale même s'il reconnaît que les dérapage sont possibles lorsque les gens sont mis sous pression "et le Mouvement flamand est souvent mis sous pression". (LOD)

"Je vois souvent des choses dans ce Mouvement flamand avec lesquels il est possible de déraper. Certaines manifestations sont encore bonnes pour le folklore mais n'en faites s'il vous plaît pas l'essentiel. A la fin cela crée des frustrations." Peter De Roover, le président honoraire du Mouvement flamand (Vlaamse Volksbeweging) fait pour sa part remarquer que Bart De Wever a tort lorsqu'il parle du mouvement flamand au singulier. "Il s'agit d'un très large courant fédérant de nombreuses personnes et groupements", a-t-il commenté sur la VRT. Pour lui, la vision de Bart De Wever est caricaturale même s'il reconnaît que les dérapage sont possibles lorsque les gens sont mis sous pression "et le Mouvement flamand est souvent mis sous pression". (LOD)