Le nombre d'accidents avec morts ou blessés est passé de 351 à 444 sur cette période, le nombre de morts de 0 à 3. L'IBSR nuance toutefois ces chiffres. "C'est qu'entre 1999 et 2011, le nombre de cyclistes à Bruxelles a été multiplié par 4,3", indique le porte-parole de l'Institut, relayant les comptages réalisés par l'asbl Pro Velo. "Cela donne une progression de 331%". Le nombre de blessés est probablement "largement sous-estimé" car tous les blessés légers ne signalent pas leur accident. (Belga)

Le nombre d'accidents avec morts ou blessés est passé de 351 à 444 sur cette période, le nombre de morts de 0 à 3. L'IBSR nuance toutefois ces chiffres. "C'est qu'entre 1999 et 2011, le nombre de cyclistes à Bruxelles a été multiplié par 4,3", indique le porte-parole de l'Institut, relayant les comptages réalisés par l'asbl Pro Velo. "Cela donne une progression de 331%". Le nombre de blessés est probablement "largement sous-estimé" car tous les blessés légers ne signalent pas leur accident. (Belga)