Un habitant du Chemin des Houilleurs à Courcelles a appelé la police, jeudi soir, déclarant avoir aperçu un félin à proximité de son domicile. Le riverain a pu filmer l'animal et a fourni la vidéo aux inspecteurs de la police locale des Trieux. Ces derniers ont pu constater qu'il ne s'agissait pas d'un "gros chat", mais bien d'un félidé. Il pourrait s'agir d'un puma ou d'un couguar. Des patrouilles ont été menées dans le quartier, bordé par un bois. En vain. Les policiers ont également contacté les différents refuges de la région, ainsi que les cirques qui auraient pu transiter dans le coin. Un chapiteau s'était ainsi installé à Lobbes, dimanche dernier, mais cette piste n'a mené à rien. Pour l'heure, on ignore toujours de quel type de félin il s'agit, et même si l'animal existe et gambade bel et bien du côté de Courcelles. (COR 825)

Un habitant du Chemin des Houilleurs à Courcelles a appelé la police, jeudi soir, déclarant avoir aperçu un félin à proximité de son domicile. Le riverain a pu filmer l'animal et a fourni la vidéo aux inspecteurs de la police locale des Trieux. Ces derniers ont pu constater qu'il ne s'agissait pas d'un "gros chat", mais bien d'un félidé. Il pourrait s'agir d'un puma ou d'un couguar. Des patrouilles ont été menées dans le quartier, bordé par un bois. En vain. Les policiers ont également contacté les différents refuges de la région, ainsi que les cirques qui auraient pu transiter dans le coin. Un chapiteau s'était ainsi installé à Lobbes, dimanche dernier, mais cette piste n'a mené à rien. Pour l'heure, on ignore toujours de quel type de félin il s'agit, et même si l'animal existe et gambade bel et bien du côté de Courcelles. (COR 825)