Le nombre de morts risque encore de s'alourdir car des dizaines de personnes sont portées disparues, selon cette ONG. Pour sa part, l'agence officielle Sana a fait état de "l'explosion à Homs d'une voiture que des terroristes étaient en train de piéger (...), tuant un certain nombre d'entre eux". A Damas, deux personnes ont été tuées par la chute d'obus de mortier, dont l'un sur l'opéra, au moment où les forces du régime menaient une offensive contre les secteurs rebelles à la périphérie de la capitale. (Belga)

Le nombre de morts risque encore de s'alourdir car des dizaines de personnes sont portées disparues, selon cette ONG. Pour sa part, l'agence officielle Sana a fait état de "l'explosion à Homs d'une voiture que des terroristes étaient en train de piéger (...), tuant un certain nombre d'entre eux". A Damas, deux personnes ont été tuées par la chute d'obus de mortier, dont l'un sur l'opéra, au moment où les forces du régime menaient une offensive contre les secteurs rebelles à la périphérie de la capitale. (Belga)