"Le président Assad a affirmé que l'extrémisme et la pensée wahhabite portaient atteinte à l'islam véritable qui est tolérant", rapporte l'agence officielle Sana. "Il a souligné le rôle des hommes de religion dans la lutte contre la pensée wahhabite qui est étrangère à nos sociétés", a précisé l'agence. Ses déclarations interviennent au lendemain de propos du roi Abdallah d'Arabie saoudite qui, selon l'entourage du président français François Hollande en visite à Ryad, a affirmé que le président syrien avait "détruit son pays". Le roi saoudien a également affirmé que le chef de l'Etat, engagé dans une guerre sanglante depuis plus de deux ans et demi contre les rebelles, avait attiré les "extrémistes islamistes". Le régime de Damas accuse de son côté Ryad de soutenir et de financer les groupes islamistes et jihadistes qui combattent l'armée syrienne. Le wahhabisme est une vision rigoriste de l'islam sunnite en vigueur en Arabie saoudite selon laquelle l'islam devrait être ramené à sa forme originelle. (Belga)

"Le président Assad a affirmé que l'extrémisme et la pensée wahhabite portaient atteinte à l'islam véritable qui est tolérant", rapporte l'agence officielle Sana. "Il a souligné le rôle des hommes de religion dans la lutte contre la pensée wahhabite qui est étrangère à nos sociétés", a précisé l'agence. Ses déclarations interviennent au lendemain de propos du roi Abdallah d'Arabie saoudite qui, selon l'entourage du président français François Hollande en visite à Ryad, a affirmé que le président syrien avait "détruit son pays". Le roi saoudien a également affirmé que le chef de l'Etat, engagé dans une guerre sanglante depuis plus de deux ans et demi contre les rebelles, avait attiré les "extrémistes islamistes". Le régime de Damas accuse de son côté Ryad de soutenir et de financer les groupes islamistes et jihadistes qui combattent l'armée syrienne. Le wahhabisme est une vision rigoriste de l'islam sunnite en vigueur en Arabie saoudite selon laquelle l'islam devrait être ramené à sa forme originelle. (Belga)