Cette rencontre est née d'un projet lancé dans la foulée des Journées mondiales de la jeunesse qui se sont tenues en 2013 à Rio de Janeiro. Une dizaine de jeunes ont en effet participé à cet événement et ont eu par la suite l'idée d'interviewer le pape. "C'était une idée un peu folle, mais avec l'aide de l'évêque de Gand, le pape François a accepté d'y participer. Nous pouvions être cinq au total. Un non-croyant figurait dans le groupe, pour garder le dialogue ouvert", a expliqué Wouter Rogiers, un des participants. Selon le secrétaire particulier du pape François, il s'agit de la première fois que es jeunes interrogent le pape. L'évêque de Gand, Luc Van Looy, confirme également le caractère exceptionnel de cette interview. "Le pape était au courant que la conversation était enregistrée et serait diffusée à la télévision. L'entretien devait durer 20 minutes mais le pape leur a consacré 45 minutes", a-t-il déclaré. Les jeunes n'ont pas encore dévoilé le contenu de l'entretien car le reportage sera diffusé jeudi dans le programme "Koppen", sur la chaîne flamande Eén. (Belga)

Cette rencontre est née d'un projet lancé dans la foulée des Journées mondiales de la jeunesse qui se sont tenues en 2013 à Rio de Janeiro. Une dizaine de jeunes ont en effet participé à cet événement et ont eu par la suite l'idée d'interviewer le pape. "C'était une idée un peu folle, mais avec l'aide de l'évêque de Gand, le pape François a accepté d'y participer. Nous pouvions être cinq au total. Un non-croyant figurait dans le groupe, pour garder le dialogue ouvert", a expliqué Wouter Rogiers, un des participants. Selon le secrétaire particulier du pape François, il s'agit de la première fois que es jeunes interrogent le pape. L'évêque de Gand, Luc Van Looy, confirme également le caractère exceptionnel de cette interview. "Le pape était au courant que la conversation était enregistrée et serait diffusée à la télévision. L'entretien devait durer 20 minutes mais le pape leur a consacré 45 minutes", a-t-il déclaré. Les jeunes n'ont pas encore dévoilé le contenu de l'entretien car le reportage sera diffusé jeudi dans le programme "Koppen", sur la chaîne flamande Eén. (Belga)