A la suite d'un appel à projets, une dizaine de propositions a atterri sur la table des experts, selon les propos de Pierre-Laurent Fassin, porte-parole de la Loterie Nationale. Parmi les heureux élus figurent l'UCL, avec une "étude du jeu problématique et de l'impulsivité", et l'ULB avec deux initiatives distinctes, l'une concernant "la prévalence des comportements ludiques chez les adolescents" et l'autre se penchant sur les "effets cliniques de l'entraînement cognitif sur la prise de décision des joueurs excessifs". Une recherche de l'Université d'Anvers au sujet du traitement des personnes dépendantes aux jeux d'argent et de hasard via un entraînement cognitif implicite en ligne sera également financée. La dernière étude choisie se penche plus spécifiquement sur les jeunes et leur usage des espaces numériques dédiés aux jeux, et sera menée par le Centre de Référence en Santé Mentale (CRESAM). (Belga)

A la suite d'un appel à projets, une dizaine de propositions a atterri sur la table des experts, selon les propos de Pierre-Laurent Fassin, porte-parole de la Loterie Nationale. Parmi les heureux élus figurent l'UCL, avec une "étude du jeu problématique et de l'impulsivité", et l'ULB avec deux initiatives distinctes, l'une concernant "la prévalence des comportements ludiques chez les adolescents" et l'autre se penchant sur les "effets cliniques de l'entraînement cognitif sur la prise de décision des joueurs excessifs". Une recherche de l'Université d'Anvers au sujet du traitement des personnes dépendantes aux jeux d'argent et de hasard via un entraînement cognitif implicite en ligne sera également financée. La dernière étude choisie se penche plus spécifiquement sur les jeunes et leur usage des espaces numériques dédiés aux jeux, et sera menée par le Centre de Référence en Santé Mentale (CRESAM). (Belga)