Le ministre fait référence au dernier avis du Conseil Supérieur des Finances qui confirme que la baisse des charges d'intérêt a apporté une contribution importante au budget. En 2010, les charges d'intérêts ont représenté une amélioration structurelle du solde de 700 millions d'euros. Le Conseil supérieur confirme que le budget pourrait à nouveau bénéficier en 2012 d'une forte baisse de la charge d'intérêts résultant d'une diminution significative des taux, conséquence de la restauration de la confiance dans la politique budgétaire de la Belgique, souligne le ministre. En conclusion, Steven Vanackere dit partager entièrement l'avis du Conseil supérieur, selon lequel il est nécessaire de consolider cette confiance retrouvée. "A cet effet, la consolidation budgétaire doit être poursuivie de manière durable. Notre mission durant les prochaines semaines apparaît donc clairement. Nous devons poursuivre la remise en ordre du budget par des mesures durables et structurelles, mais en même temps renforcer également la base économique", conclut le communiqué du ministre des Finances. (JAV)

Le ministre fait référence au dernier avis du Conseil Supérieur des Finances qui confirme que la baisse des charges d'intérêt a apporté une contribution importante au budget. En 2010, les charges d'intérêts ont représenté une amélioration structurelle du solde de 700 millions d'euros. Le Conseil supérieur confirme que le budget pourrait à nouveau bénéficier en 2012 d'une forte baisse de la charge d'intérêts résultant d'une diminution significative des taux, conséquence de la restauration de la confiance dans la politique budgétaire de la Belgique, souligne le ministre. En conclusion, Steven Vanackere dit partager entièrement l'avis du Conseil supérieur, selon lequel il est nécessaire de consolider cette confiance retrouvée. "A cet effet, la consolidation budgétaire doit être poursuivie de manière durable. Notre mission durant les prochaines semaines apparaît donc clairement. Nous devons poursuivre la remise en ordre du budget par des mesures durables et structurelles, mais en même temps renforcer également la base économique", conclut le communiqué du ministre des Finances. (JAV)