"Nous serrons les boulots: nous empruntons 3 millions d'euros, le reste se fait sur fonds propres ou par subventions. Nous emprunterons 11 millions en trois ans", explique le socialiste. Le budget extraordinaire est à l'équilibre avec 6,139 millions d'euros. Le budget ordinaire présente un boni de 10.000 euros, avec un exercice propre de 464.000 euros et une provision pour la zone de police de 455.000 euros, soit un résultat de 5,011 millions d'euros avec les exercices antérieurs. Les recettes de 27,962 millions d'euros augmentent de 2,11%, malgré la perte de 600.000 euros sur les dividendes des intercommunales AIEG et Tecteo, soit 1,505 millions d'euros. Les dépenses s'élèvent à 27,498 millions d'euros, réparties entre le personnel qui augmente de 2,42% (42,95%), le fonctionnement qui baisse de 8,02% (14,55%), les transferts (22,77%) et la dette de 5,427 millions d'euros (19,74%). (Belga)

"Nous serrons les boulots: nous empruntons 3 millions d'euros, le reste se fait sur fonds propres ou par subventions. Nous emprunterons 11 millions en trois ans", explique le socialiste. Le budget extraordinaire est à l'équilibre avec 6,139 millions d'euros. Le budget ordinaire présente un boni de 10.000 euros, avec un exercice propre de 464.000 euros et une provision pour la zone de police de 455.000 euros, soit un résultat de 5,011 millions d'euros avec les exercices antérieurs. Les recettes de 27,962 millions d'euros augmentent de 2,11%, malgré la perte de 600.000 euros sur les dividendes des intercommunales AIEG et Tecteo, soit 1,505 millions d'euros. Les dépenses s'élèvent à 27,498 millions d'euros, réparties entre le personnel qui augmente de 2,42% (42,95%), le fonctionnement qui baisse de 8,02% (14,55%), les transferts (22,77%) et la dette de 5,427 millions d'euros (19,74%). (Belga)