La première est programmée pour mi-décembre pour discuter d'une série de problèmes pratiques auxquels sont confrontés les taximen, dont l'occupation d'emplacements réservés aux taxis par des automobilistes particuliers. Encore à convenir avec le secteur, l'autre devrait être programmée au début de l'année prochaine pour aborder la question de la rentabilité économique du secteur. C'est dans ce contexte et sous cet angle que pourra être abordé le dossier du taximètre digital dont l'introduction obligatoire ne pourra toutefois être remise en question, ce que personne n'a contesté au sein du gouvernement Vervoort. (Belga)

La première est programmée pour mi-décembre pour discuter d'une série de problèmes pratiques auxquels sont confrontés les taximen, dont l'occupation d'emplacements réservés aux taxis par des automobilistes particuliers. Encore à convenir avec le secteur, l'autre devrait être programmée au début de l'année prochaine pour aborder la question de la rentabilité économique du secteur. C'est dans ce contexte et sous cet angle que pourra être abordé le dossier du taximètre digital dont l'introduction obligatoire ne pourra toutefois être remise en question, ce que personne n'a contesté au sein du gouvernement Vervoort. (Belga)