Au total, 180 comédiens et 360 musiciens auront l'occasion de montrer leur talent durant ces cinq jours, au travers de représentations musicales et théâtrales. "Inter-Férence contrôlée", un projet de cirque de l'asbl "Centre des Arts scéniques" figure aussi parmi les 70 projets proposés. Cette année, de nouveaux lieux de représentations ont été sélectionnés en plus de la rue du Chêne, l'hôtel de Ville et le parlement bruxellois, comme les Halles Saint-Géry et le Music Village. Les étudiants du Conservatoire travailleront encore en collaboration avec des étudiants d'autres écoles supérieures artistiques, telles que les Conservatoires de Liège et de Mons, l'IAD et l'INSAS. Un projet mêlant musique, danse et vidéo, associe encore une étudiante de La Cambre, à Bruxelles. La programmation théâtrale mélange le genre classique et les créations individuelles et collectives, comme "Opération Ours Blanc". Le spectacle "Sarah 1912", de Robin Van Dyck, décrit une histoire d'amour sur fond de Première guerre mondiale. La littérature classique est aussi représentée sur l'affiche du festival, avec entre autres "L'initiatrice", de Pietro Pizzuti. Côté musique, le style sera varié, allant de Bach à la musique minimaliste. Le concert d'ouverture, "Le romantique des romantiques", sera lui consacré au compositeur Schumann. L'accès au festival est gratuit. Le programme est disponible sur le site web www.conservatoire.be. (Belga)

Au total, 180 comédiens et 360 musiciens auront l'occasion de montrer leur talent durant ces cinq jours, au travers de représentations musicales et théâtrales. "Inter-Férence contrôlée", un projet de cirque de l'asbl "Centre des Arts scéniques" figure aussi parmi les 70 projets proposés. Cette année, de nouveaux lieux de représentations ont été sélectionnés en plus de la rue du Chêne, l'hôtel de Ville et le parlement bruxellois, comme les Halles Saint-Géry et le Music Village. Les étudiants du Conservatoire travailleront encore en collaboration avec des étudiants d'autres écoles supérieures artistiques, telles que les Conservatoires de Liège et de Mons, l'IAD et l'INSAS. Un projet mêlant musique, danse et vidéo, associe encore une étudiante de La Cambre, à Bruxelles. La programmation théâtrale mélange le genre classique et les créations individuelles et collectives, comme "Opération Ours Blanc". Le spectacle "Sarah 1912", de Robin Van Dyck, décrit une histoire d'amour sur fond de Première guerre mondiale. La littérature classique est aussi représentée sur l'affiche du festival, avec entre autres "L'initiatrice", de Pietro Pizzuti. Côté musique, le style sera varié, allant de Bach à la musique minimaliste. Le concert d'ouverture, "Le romantique des romantiques", sera lui consacré au compositeur Schumann. L'accès au festival est gratuit. Le programme est disponible sur le site web www.conservatoire.be. (Belga)